Minett Mash-Up : Le podcast sur notre région TUTTI FRUTTI
arrow
quote quote

Minett Mash-Up (22) – Peter Backes & Jörg Pütz x Völklinger Hütte

Visite d’un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO

 

Pour l’équipe du Minett Mash-Up, l’année 2024 est placée sous le signe de la culture et du patrimoine industriels de notre région. La minette, en tant que minerai de fer, ne se trouve pas seulement dans les sols du sud du Luxembourg, mais relie encore aujourd’hui notre région à plusieurs villages de Belgique, à la Lorraine et même à la Sarre.

C’est pourquoi le podcast de la Minett UNESCO Biosphere, réalisé en collaboration avec Industriekultur-CNCI et le « Musée vun der Aarbecht », quitte ce mois-ci le Minett. En quête d’une réponse à la question de savoir ce qui relie la Sarre et le Minett, nous avons enregistré l’épisode actuel du Minett Mash-Up à Völklingen.

Notre « Minett-Location » du mois : UNESCO Weltkulturerbe Völklinger Hütte

En 1986, l’usine sidérurgique de Völklingen a cessé son activité après plus de 100 ans. La production de fer avec ses six hauts fourneaux plutôt petits n’était tout simplement plus rentable. Dès le début, ce site devait cependant être préservé en tant que monument du développement industriel de la Sarre.

Il n’a fallu que huit ans pour persuader l’UNESCO d’inscrire l’usine sidérurgique, qui a été préservée dans son intégralité à ce jour, sur la Liste du patrimoine mondial. Il y a 30 ans, l’usine sidérurgique de Völklingen a été le premier site industriel à être reconnu par l’UNESCO comme patrimoine culturel mondial.

Entre 1994 et 2024 le site a connu une évolution spectaculaire. Sous la direction de Meinrad Maria Grewenig, qui a dirigé la société d’exploitation du site UNESCO de Völklingen de 1999 à 2020, l’ancienne usine sidérurgique est devenue un lieu renommé pour des expositions importantes et exceptionnelles. Actuellement, et jusqu’à la fin de l’été, la halle des soufflantes de l’usine sidérurgique accueille une exposition sur l’histoire du cinéma allemand, mais l’usine sidérurgique en elle-même, avec ses différents sites de production, est également ouverte au public et vaut la peine d’être visitée.

© Industriekultur-CNCI

Nos invités : Peter Backes & Jörg Pütz

Peter Backes accompagne le site de la Völklinger Hütte depuis 1986, alors qu’il travaillait encore au ministère sarrois de la culture. Assez rapidement, il est passé à la société d’exploitation du patrimoine culturel mondial, où il était responsable de la gestion des visiteurs.

Depuis 2019, Peter Backes est à la retraite. Il continue toutefois à guider les visiteurs à travers la Völklinger Hütte. Il est également un des membres fondateurs du réseau ERIH, qui sera également un des sujets de ce podcast, où il continue à s’engager.

Jörg Pütz est originaire de Völklingen et a grandi avec « son usine ». Depuis plus de 30 ans, Jörg travaille comme photographe. Il est photographe d’archéologie pour l’université de Sarrebruck et, en privé, il se concentre sur la photographie d’architecture, du patrimoine industriel et de paysages.

Nous nous sommes entretenus avec Jörg sur son enfance et sa jeunesse avec et dans la «  Hütte », sur son métier de photographe et sur son lien extraordinaire avec le Bauhaus.

Notre quiz :

Question n° 1 :

La production de fer à Esch-sur-Alzette et Völklingen a une très longue histoire. Quand est-ce que la Völklinger Hütte a-t-elle été fondée ?

  1. 1852
  2. 1873
  3. 1911

 

Question n° 2 :

Les villes d’Esch-sur-Alzette et de Völklingen sont marquées par la présence de hauts fourneaux. En 1997, la production de fer a cessé à Esch-sur-Alzette. Quand les hauts fourneaux de l’usine sidérurgique de Völklingen ont-ils été arrêtés ?

  1. 1978
  2. 1986
  3. 1992

 

Question n° 3 :

Aujourd’hui, deux immenses hauts-fourneaux se trouvent toujours à Esch-sur-Alzette. Combien de hauts fourneaux ont été conservés à Völklingen ?

  1. Également deux hauts-fourneaux
  2. Quatre hauts-fourneaux
  3. Six hauts-fourneaux

 

Question n° 4 :

Le haut fourneau B de Belval a produit 3.000 tonnes de fer en 24 heures, le haut fourneau 6 de Völklingen environ 1.1000 tonnes. Pourquoi le haut fourneau de Belval pouvait-il produire autant de fer ?

  1. Au Luxembourg, on travaillait plus vite.
  2. A Völklingen, les pauses étaient plus longues.
  3. Les hauts-fourneaux de Völklingen sont plus petits.

 

Question n° 5 :

En 1994, l’usine sidérurgique de Völklingen a été inscrite au patrimoine culturel mondial de l’UNESCO. Quelle en était la raison principale ?

  1. Les hauts-fourneaux de Völklingen ne rouillent pas.
  2. Les hauts-fourneaux de l’usine sidérurgique de Völklingen sont les plus modernes au monde.
  3. L’usine sidérurgique de Völklingen est encore entièrement conservée.

 

© Minett UNESCO Biosphere

Liens vers les sujets abordés dans cet episode :

 

Contactez nous :

+352 26 17 97 1