arrow
quote quote

Industriekultur-CNCI asbl

LES OBJECTIFS: Établissement d’un Centre national de la Culture industrielle

 

Le but de l’association Industriekultur-CNCI est de former un réseau qui réunit tous les acteurs du patrimoine industriel, de proposer des réaffectations possibles et de sauver le patrimoine architectural en péril.
 
Le Centre national de la Culture industrielle aura la vocation d’agir comme centre d’expertise pour le patrimoine industriel luxembourgeois et d’instaurer de nouvelles initiatives en vue d’une sensibilisation sur l’héritage industriel.

 

 

LA CRÉATION: Du groupe de travail Eise’Stol à l’asbl Industriekultur-CNCI

 

Dans le cadre de la candidature de la Minette au programme « L’Homme et la biosphère » (MAB) de l’UNESCO le groupe de travail Eise’Stol se forme en 2017 afin de renforcer ces activités.
 
Sous l’impulsion de Madame Sam Tanson, Ministre de la Culture, le groupe de travail s’est transformé en asbl « Industriekultur-CNCI » le 26 juin 2019. Sa première mission était de proposer au ministère le nouveau concept pour un Centre national de la Culture industrielle « CNCI » et de se pencher en parallèle sur une potentielle mise en valeur de la Halle des Soufflantes (Gebléisshal) de Belval.
 
Le concept pour le CNCI a été présenté conjointement par le ministère de la Culture et l’asbl lors de la signature d’une nouvelle convention par Madame la Ministre le 27 janvier 2020 à la Schungfabrik à Tétange.

 

 

LE CONCEPT: Réseau et lieu de référence : le double rôle du CNCI

 

Malgré l’existence d’un grand nombre d’initiatives et de structures, la culture industrielle contemporaine ne bénéficie jusqu’à présent ni d’un véritable lieu de référence au Luxembourg ni d’un réseau efficace et professionnel entre les différents acteurs sur le terrain.
Le CNCI jouera donc le double rôle de réseau de coopération et de lieu de référence de la culture industrielle avec l’objectif de:
 

  • valoriser les structures existantes liées à l’histoire industrielle,
  •  

  • créer un réseau décentralisé, interactif et efficace entre les structures touchées par la culture industrielle,
  •  

  • promouvoir la recherche et l’enseignement sur la culture industrielle nationale et régionale,
  •  

  • valoriser l’importance des mines et des usines sidérurgiques ainsi que du travail des mineurs et des sidérurgistes dans l’histoire et dans la mémoire collective,
  •  

  • transmettre au public des connaissances sur la culture industrielle luxembourgeoise dans son contexte international,
  •  

  • collecter et diffuser des informations et des documentations sur la culture industrielle, tant au niveau de la recherche universitaire que de la divulgation populaire,
  •  

  • contribuer à faire revivre d’anciens sites industriels en proposant des vocations différentes,
  •  

  • soutenir la création et le développement de nouvelles initiatives et structures.

 
Pour plus d’informations sur le projet visitez le site de Industriekultur-CNCI.