Mission Zéro Carbone Nos activités pédagogiques Minett Mash-Up : De Podcast Fruits gratuits des vergers du Minett
arrow
quote quote

Le Sud, une région cyclable ?

 

Savoir si le sud du Luxembourg, c’est-à-dire la région de la Minett UNESCO Biosphere, est cyclable ou non, est une question que le Syndicat PRO-SUD s’est déjà posée en 2018. C’est pourquoi à l’époque, une grande étude de cyclabilité avait été menée dans les onze communes du syndicat afin de savoir dans quelle mesure les voies de transport de notre région sont adaptées aux cyclistes.

Pour réaliser cette étude, les pistes cyclables existantes ont été répertoriées. Celles-ci ont été classées en voies sans circulation automobile, voies pouvant être utilisées sans problème à vélo, voies à n’utiliser qu’en tant que cycliste expérimenté et voies qui ne se prêtent pas à la pratique du vélo. En plus de l’état des lieux, cette étude a également analysé les liaisons manquantes dans le réseau de pistes cyclables et a établi une liste de priorités pour l’amélioration du réseau de pistes dans les communes.

État des lieux

Cinq ans après l’étude, il est temps de vérifier quelles mesures ont été prises jusqu’à présent pour rendre l’utilisation du vélo plus facile et plus sûre sur le territoire de la Minett UNESCO Biosphere. Cet état des lieux ne peut être réalisé que sur le terrain, en parcourant les différents chemins et routes analysés dans l’étude.

Cet été, Tim Eastwood fait cet inventaire. Tim étudie la géographie à Innsbruck et effectue son stage de master dans la Minett UNESCO Biosphere. Depuis quelques semaines, il parcourt les onze communes. Pour parcourir les pistes cyclables, il utilise soit son propre vélo électrique, soit un vélo de location Vël’OK, qui sont disponibles dans tout le Minett, sauf dans les communes de Pétange et de Käerjeng.

Mais la tâche de Tim ne se limite pas à parcourir les pistes cyclables. Il contacte également les onze communes pour savoir dans quelle mesure l’étude de 2018 a déjà été mise en œuvre ou doit l’être et comment l’étude aide les responsables communaux à planifier de nouvelles infrastructures de mobilité active.

Vëlodukt non recensé

En décembre dernier, un élément important de la mobilité douce dans le sud du Luxembourg a été achevé. Le Vëlodukt, qui relie le centre de la ville d’Esch au quartier universitaire de Belval, est long d’environ 1,5 kilomètre et permet une liaison directe et sûre entre le centre-ville et le nouveau quartier. Cet élément est cependant encore absent des portails, cartes et applications de mobilité internationaux. Tim Eastwood constate : « Lorsque je planifie mon itinéraire d’Esch à la Rockhal, on me fait passer par de nombreuses petites rues, mais pas par la nouvelle piste cyclable ! » L’étudiant est convaincu que les améliorations de l’infrastructure doivent être communiquées aux usagers des moyens de mobilité douce, sans quoi elles ne peuvent être utilisées que par des personnes qui ont connaissance des améliorations. Au niveau national, le Vëlodukt est toutefois répertorié. En tant que partie de la piste cyclable nationale 8, le tracé du nouvel ouvrage se trouve dans le Geoportail

Une autre partie importante du stage de Tim est d’analyser l’accès des cyclistes aux transports publics. Les gares du sud du Luxembourg ne sont pas toutes aménagées pour accueillir les cyclistes. Les lacunes que Tim a déjà identifiées incluent le manque de connexions avec le réseau de pistes cyclables ou l’inexistence de rampes permettant aux cyclistes d’accéder aux quais avec leur vélo.  

Jusqu’à la mi-juillet, Tim continuera à parcourir les onze communes de la Minett UNESCO Biosphere et nous fera certainement des recommandations finales sur la manière d’améliorer encore l’infrastructure cyclable de notre région dans les années à venir.

© Minett UNESCO Biosphere / Yann Logelin